Buren-grand-palais
Ailleurs

Monumenta 2012 : Daniel Buren au Grand Palais

 Je n’avais j’amais eu l’occasion de voir le Grand Palais. Lorsque j’habitais à Paris il était en rénovation, quelle frustration de ne pouvoir admirer ses jolies verrières ! Lorsque j’avais vu la fête foraine qui s’y était installée cet hiver, j’avais trouvé ça grandiose ! Des manèges sous la nef du Grand Palais : du grand délire !

Mais je savais que j’aurais l’occasion de visiter ce lieu et justement, le hasard a voulu que l’exposition Monumenta 2012 ouvres ses portes le jeudi 10 mai, jour où j’étais encore à Paris. J’avais mon train pour Lyon à 17h00, alors direction le Grand Palais ! Après Burton, place à Buren !

Car cette année c’est Daniel Buren qui investit les lieux. Les parisiens le connaissent bien puisque les « colonnes de Buren » avec leurs fameuses rayures situées au Palais Royal, c’est lui ! Mais il n’y a pas que les parisiens qui le connaissent, car il est l’artiste français le plus connu dans le monde. Plus de 2000 expositions, 45 ans de carrière, le « roi de la rayure » a une renommée qui dépasse nos frontières.

Pour ce Monumenta 2012, on n’entre pas par l’entrée principale mais par la porte nord, c’est un souhait de l’artiste qui voulait que le visiteur appréhende petit à petit son oeuvre.

Voici ce que l’on découvre :

Monumenta 2012

buren monumenta 2012

Buren Monumenta

 Des structures qui jouent avec la lumières, avec la couleur, avec les reflets. Des perspectives qui se dessinent, des airs de labyrinthe de miroirs (sans miroirs)…

Un lieu immense, avec une hauteur sous le dôme de 45 m mais qui est complétement habité par l’oeuvre de Buren.

N’hésitez pas à questionner un des nombreux médiateurs présents sur le sens de l’oeuvre, ils m’ont permis de voir l’oeuvre de Buren d’une autre façon. Et en plus ils sont très souriants et sympathiques !

Prenez votre temps, observez le lieu de différents endroits, prenez un café au bar ! (il est là pour ça !)

Mais quel dommage que l’on n’ait pas accès aux escaliers et voir la création de Buren en hauteur.

 Une fois arrivé au centre du Grand Palais, de grands miroirs ronds sont disposés au sol. Grimpez dessus, attention vous allez avoir le tournis ! Et regardez le plafond de verre qui se reflète sur le sol, magnifique !

  nef grand palais

Buren grand palais

  Infos pratiques : entrée 5 euros – Monumenta 2012 du 10 mai au 21 juin 2012 –

Plus d’infos sur Monumenta.fr

   Enchainement involontaire, ma prochaine étape à Paris ce jour là est le marché St Pierre, lieu où Daniel Buren a trouvé ses toiles à store il y a 45 ans de cela et qui donneront ses fameuses rayures de 8,7 cm de large !

 Ce qui est triste c’est que cette oeuvre d’art est éphémère et qu’elle est destinée à être détruite, quel dommage. Perso, je récupérerais bien un élément pour ma terrasse. Une pergola Buren, la classe non ?

Previous Post Next Post

You Might Also Like

9 Comments

  • Reply FoxyMama 21 mai 2012 at 0 h 49 min

    ça me donne des idées de cadeau pour la fête des pères

  • Reply MHF 21 mai 2012 at 1 h 48 min

    Il faut que j’y aille… Merci…

  • Reply Béatrice 21 mai 2012 at 2 h 36 min

    Ca me plairait bien de la voir cette expo … mais ça va pa être possible, alors merci pour ces photos !! (faudra que je trouve le catalogue, s’il y en a un …)

  • Reply Carole Nipette 21 mai 2012 at 3 h 02 min

    Peut être que les escaliers n’étaient pas ouverts parce que c’était le premier jour… j’aurais été moyen contente si on ne pouvait pas monter !

  • Reply Zobette 21 mai 2012 at 3 h 43 min

    ah encore et tjs ce vernis rouge !!
    l’expo a l’air sympa

  • Reply Fleur 21 mai 2012 at 5 h 30 min

    Vu le reportage à la télé, j’aurais adôré y aller
    not possible, ah la channnce!!!!!ça doit être superbe sniffff

  • Reply Chris 24 mai 2012 at 0 h 36 min

    ça donne envie d’aller voir et aussi de faire des escapades sur Paname comme tu le fais !

  • Reply fred 21 mai 2012 at 0 h 57 min

    A force de te lire, je vais finir par être cultivée, moi ! 😉

  • Leave a Reply